Flash Info 12 juin 2020

A l’issue de la seconde réunion de négociation sur un nouveau projet d’accord d’intéressement, il reste encore beaucoup de chemin pour parvenir à un accord.

La Directrice financière est intervenue pour indiquer que les projections financières permettaient d’assurer que l’intéressement serait bien versé en 2021 pour l’exercice 2020 malgré la crise sanitaire et ses conséquences économiques.

La Direction reste inflexible sur la durée de l’accord : 1 an alors que toutes les organisations syndicales demandent un accord sur 3 ans comme les précédents

Sept critères sont proposés par la Direction, dont plusieurs nouveaux : Sécurité, jalons, RH, publications, brevets, ressources externes et innovation (création de startups). Il n’y a plus de critère bonus.

Le barème proposé par la Direction n’est pas assez progressif : s’il devait être appliqué nous aurions au mieux 500 points sur les 1000, soit un montant de prime divisé par 2 voire 3 par rapport à 2019.

Le critère technique est évalué sur 54 jalons choisis par la Direction et non plus 221. Un ou plusieurs jalons non atteints aura plus de conséquences significatives que précédemment pour faire baisser la note.

La question d’une prime unique à tous les salariés ou progressive en fonction du salaire n’est pas encore tranchée par la Direction. Une OS s’étant opposée au caractère unique de ce montant.

Face à ce constat, l’UNSA SPAEN :

  • A fait une nouvelle proposition de barème, plus favorable aux salariés
  • Demande que la sécurité redevienne un critère bonus
  • A exprimé son inquiétude quand à la tenue des jalons dans le contexte Covid
  • A demandé un montant identique de la prime pour toutes les catégories de salariés.