Flash Info 4 décembre 2020

Négociations du 3 décembre 2020

Accord en faveur de l’emploi et de l’Insertion professionnelle des Travailleurs en Situation de Handicap au CEA (ou accord AITH)

Il s’agit de signer un accord à l’échelle du CEA dans sa globalité et non plus au niveau des centres, celui-ci sera d’une durée de 3 ans (possibilité de le renouveler une seule fois). Bien que les négociations se déroulent dans un climat constructif, l’objectif légal de 6 % d’emplois directs sera difficilement atteignable : le taux à l’échelle du CEA était de 3,73 % à fin 2019 et les ambitions de recrutement affichées par la Direction dans le projet d’accord ne sont pas suffisantes : 320 recrutements (CDI, CDD, Stagiaires, Thésards, intérimaires) au total ! Compte tenu des départs à la retraite, l’UNSA SPAEN estime qu’au mieux le taux d’emploi direct sera compris entre 4,5 et 5 % au terme des 3 ans de l’accord et de l’ambition de la Direction. Une dernière réunion de négociation est prévue le 16 décembre. L’accord doit être signé dans les premiers jours de janvier, pour agrément par la DIRECCTE au plus tard le 31 mars 2021.

Accord complémentaire santé « mutuelle »

La Direction a enfin donné ses orientations de manière un peu plus détaillées, … à la 7ème réunion de négociations !

Nous retenons de ces orientations pour le projet d’accord du futur contrat de santé (entrée en vigueur au 01/01/2022) :

  • Globalement, la couverture serait améliorée pour les salariés, le contenu détaillé des garanties, le montant de la cotisation totale et la part patronale n’ont pas encore été discutés
  • Le gros point de divergence entre Direction et Organisations Syndicales est la solidarité intergénérationelle actifs versus retraités. S’il semble acquis que le CEA permettra aux retraités d’accéder au contrat à titre facultatif, la Direction envisage une participation à minima pour ses anciens salariés et uniquement sur une période transitoire de 2 ans.
  • La Direction a toutefois accepté d’informer les Organisations Syndicales au cours de la procédure d’appel d’offre pour le choix du prestataire
  • Nous avons jusqu’au 15 février pour négocier